Télégraphe Morse municipal


Samuel Morse est un artiste peintre et inventeur américain, pionnier du télégraphe. Au cours des années 30, il met au point le premier système télégraphique, officiellement mis en service le 24 mai 1844 entre Washington et Baltimore.

Samuel Morse utilise un code télégraphique où les caractères sont représentés par des ensembles de points et de traits, séparés par des espaces. Ce système de télécommunications s’impose rapidement dans le monde entier.

En France, à partir de 1864, l’administration cherche à étendre le réseau télégraphique jusqu’aux cantons ruraux. De 1862 à 1866, différentes circulaires proposent la réalisation d’un réseau municipal. Des bureaux sont établis sous l’égide des conseils généraux dans les chefs-lieux de cantons et dans les communes ayant un intérêt économique, au sein des locaux municipaux, mairies, écoles …

L’administration fournit gratuitement une valise contenant un appareil Morse « portable » et finance en partie la ligne, tandis que la commune fournissait et entretenait le bâtiment et rémunérait l’agent chargé du service. Le succès est limité du fait de la faiblesse des ressources de très nombreuses communes. Certains conseils généraux encouragent l’établissement de bureaux par le vote d’une subvention.

En 1871, de nombreux chefs-lieux de cantons sont encore dépourvus d’un bureau télégraphique. Ce télégraphe transmet 20 à30 dépêches, soit 400 à 600 mots par heure. La France compte 1282 bureaux municipaux en 1871 et 14 083 en 1909. Ces installations peuvent être déplacées, notamment pour renforcer les dispositifs télégraphiques dans des circonstances ou des évènements exceptionnels (comme, par exemple, lors de la révision du procès Dreyfus à Rennes en 1899).

A propos

objet venant avant : télégraphe Morse
objet venant après : –
date de création : vers 1870
date de désinvestissement : –
largeur : 90 cm
hauteur : 25.8 cm
profondeur : 58.2 cm
longueur : –
diamètre : –


En savoir plus

  1. contexte historique, années 1870-1875