Réseau télégraphique de Chappe


Les 2 et 3 mars 1791, Claude Chappe, soutenu par ses frères, procède à la première expérience de télégraphie optique entre Parcé (Ille et Vilaine) et Brûlon (Sarthe). Fort de ce premier succès en matière de communication à distance, il part à Paris présenter son invention à l’Assemblée Législative dont son frère est membre.

Les années 1790 sont marquées par de nombreuses guerres révolutionnaires et la nécessité d’un réseau de communication fiable et permanent, est de plus en plus soulevée. Cette présentation officielle devant les députés a lieu le 22 mars 1792. Ce système de communication simple repose sur des tours équipées de bras articulés qui diffusent un code visible à plusieurs kilomètres et retransmis par des guetteurs. Cette invention séduit la Convention qui l’adopte un peu plus d‘un an plus tard. Le 26 juillet 1793, 6000 francs sont alloués à Claude Chappe afin qu’il réalise une démonstration.

En moins de trois mois Claude Chappe va établir une première ligne télégraphique de 35 kilomètres. Elle relie Saint Martin du Tertre à Belleville et une station intermédiaire a été installée à Ecouen. La démonstration a lieu le 12 juillet 1793 devant trois membres du comité d‘instruction publique. Séduits, les membres du Comité font un rapport enthousiaste à l’Assemblée.

En 1793, le pays est alors en guerre, déchiré et attaqué à ses frontières. Le comité du salut public réalise alors, l’utilité d’un tel système et commande les deux premières lignes, entre Paris et Lille et entre Paris et Landau en Allemagne. La ligne Paris-Lille est prioritaire, malgré un contexte troublé la ligne est achevée un an plus tard le 17 août 1794. La première nouvelle transmise par le réseau Chappe sera le prise de la ville du Quesnoy par les armées de la République, le message mit une trentaine de minute à parvenir à le capitale contre une journée s’il avait été transmis par messager.

Ce nouveau réseau de communication à distance, dédié aux communications militaires et administratives se développe progressivement sur l’ensemble du territoire national et dépasse même les frontières avec des lignes reliant Paris à Turin, Milan ou Venise et même en Algérie jusqu’en 1859, date à laquelle le réseau laisse place à la télégraphie électrique. Des réseaux de télégraphie optique furent également mis en service dans de nombreux pays européens (Angleterre, Prusse, Russie).

A propos

objet venant avant : –
objet venant après : télégraphe électrique
inventeur : Claude Chappe
date de création : 1791
date de désinvestissement : 1857/9

Bibliographie 

  • Bertho Catherine,  Télégraphes et téléphones de Valmy au microprocesseur, Libraire Générale Française, 1981, (Le livre de poche), 538p.
  • Carré Patrice A, Du tam-tam au satellite, Presses Pocket,1991, (Explora), 127p.

En savoir plus

  1. l’inventeur : Claude Chappe
  2. contexte historique, années 1790-1795