L’homme qu’on aimait trop


L’Homme qu’on aimait trop est présenté dans la catégorie « Hors Compétition » au Festival de Cannes 2014 où il reçoit une nomination. Ce n’est pas la première fois que le scénariste et réalisateur André Téchiné voit un de ses films projeté sur la Croisette puisqu’il a déjà reçu le Prix du meilleur réalisateur en 1985 pour Rendez-vous. Dans L’homme qu’on aimait trop, Catherine Deneuve tient le rôle de Renée Le Roux, alors que Guillaume Canet tient celui de Jean-Maurice Agnelet.

Sysnopsys

L’affaire dite « Le Roux » reste une énigme judiciaire. En effet, l’enquête sur la disparition en 1977 d’Agnès Le Roux, héritière du Palais de la Méditerranée, mettant en cause son amant de l’époque, l’ex-avocat niçois Jean-Maurice Agnelet, est entre les mains de la justice depuis une trentaine d’années et a déjà fait l’objet de trois procès. Encore aujourd’hui, les protagonistes de l’affaire font parler d’eux, si bien que le 7 avril dernier, le fils d’Agnelet a accusé son père d’avoir commandité l’assassinat d’Agnès Le Roux. Le dernier rebond de l’affaire date du 12 avril 2014, date à laquelle Jean-Maurice Agnelet s’est pourvu en cassation. Ce dernier a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Nos objets dans le film

  • répondeur-enregistreur téléphonique EGT 4000
  • répondeur-enregistreur téléphonique EGT 6002
  • répondeur téléphonique Everphone 2200

 

Bande-annonce du film