Brattain Walter

Walter Houser Brattain est né à Xiamen en Chine le 10 février 1902 et a grandi aux Etats-Unis.

Il effectue ses études à l'université de l'Oregon et à l'université du Minnesota. Diplômé en 1929, il intégre les laboratoires Bell la même année. Ses recherches portent essentiellement sur les propriétés de surface des solides. En 1947, avec l’un de ses collègue, John Bardeen, il met au point le premier transistor à pointes, découverte qui lui vaut le prix Nobel de Physique en 1956 (coattribué avec John Bardeen et William Schockley, lui-même découvreur du transistor à jonctions, « pour leurs recherches sur les semi-conducteurs et leur découverte de l'effet transistor »).

Il obtient des doctorats honorifiques dans de nombreuses universités, dont l'Université de Portland en 1952, le Whitman College et le Collège Union en 1955, l'Université du Minnesota en 1957. En 1952, il reçoit la Médaille Stuart Ballantine de l'Institut Franklin et en 1955, la médaille John Scott conjointement avec John Bardeen, en reconnaissance de leur travail sur le transistor.

Membre de l'Académie nationale des sciences et de l'Institut Franklin, il reçoit également de nombreuses récompenses, notamment un Fellow de l'American Physical Society, de l'Académie américaine des Arts et des Sciences et de l'Association Américaine pour l'Avancement de la Science.

Walter Brattain meurt à Seattle aux États-Unis, le 13 octobre 1987.

 

source

  • Walter H. Brattain – Biography, Nobel Lectures, Physics 1942-1962, Elsevier Publishing Company, Amsterdam, 1964.