van Musschenbroek Pieter

Pieter van Musschenbroek est né le 14 mars 1692 à Leyde aux Pays-Bas.

Au départ médecin, il devient professeur dans différents domaines allant de la philosophie à la physique. En 1740, il rejoint l’université de Leyde en tant que professeur de physique.

Il met au point diverses inventions. Il travaille par exemple sur la résistance à la traction de différents matériaux, essences de bois, pierres ou encore métaux; pour cela, il construit à la fin des années 1920 une machine à levier.

Ses expériences lui permettent entre autres de mettre en évidence la différence de résistance des matériaux en traction et en compression, ce qui est très utile aux ingénieurs de l’époque pour leurs recherches. Il travaille également sur le frottement et met en évidence l'influence de la surface de contact.
En 1746, il est à l’origine de l’expérience de la bouteille de Leyde avec deux autres chercheurs, M Allaman et M Cuneus.

Par ses découvertes et ses publications, il permet d’amorcer les débuts de la philosophie expérimentale et du newtonianisme en Hollande. Auteur de nombreux ouvrages, ses observations sont utiles à de nombreux chercheurs. Il travaille sur l'électricité, le magnétisme, le frottement et la cohésion des solides ou encore la capillarité.

Il meurt le 19 septembre 1761 à Leyde, aux Pays-Bas.

 

sources

  • René Dugas, Histoire de la Mécanique, éd. du Griffon, Neuchâtel, 1955.
  • Stephen Timoshenko, History of Strength of Materials, 1953, rééd. éd. Dover, 1982.