Leclanché Georges

Georges Leclanché est né à Parmain, le 9 octobre 1838.

Ses parents s'étant exilés en Angleterre, il débute sa scolarité au Royaume-Uni avant de revenir en France et d’intégrer l’Ecole Centrale des Arts et Manufactures. Il devient chercheur pour la compagnie des chemins de fer de l’Est et choisit comme sujet d’étude la transmission électrique de l’heure. Les piles alors employées ne lui donnant pas satisfaction, il fait des recherches électrochimiques et étudie en laboratoire la pile au carbonate de cuivre.

En 1863, il fuit les tensions nationales et s’installe en Belgique où il crée un laboratoire ; c'est là qu'il met au point la première pile réalisée en série. Le 8 janvier 1866, il dépose le brevet des piles Leclanché qui feront sa renommée. Ce nouveau type de piles, dites salines ou sèches, a l’avantage de ne pas s’user au repos. Son invention améliorée, il la présente en 1867 à l'Exposition Universelle de Paris.

Elle est adoptée en premier lieu par les chemins de fer néerlandais et l’administration des télégraphes belge. En 1876, il rend ce type de piles transportables, en « gélifiant » l'électrolyte et ce en y mêlant de l'amidon. Par la suite, il se lance dans la production industrielle de ce type de piles et connaît un véritable succès industriel. Au départ seul sur le marché, il est vite concurrencé face à l’immense succès du produit.

Il décède à Paris le 14 septembre 1882 et laisse à son frère Maurice une industrie prospère.

 

source

  • Wikipédia